Le Honolulu Board of Water Supply reconduit un partenariat environnemental avec Veolia pour la réutilisation de ses eaux usées

Le contrat reconduit jusqu’en 2038 s’appuie sur la relation qui lie la ville, le comté, la communauté et Veolia depuis près de 20 ans
PDF
Le Honolulu Board of Water Supply reconduit un partenariat environnemental avec Veolia pour la réutilisation de ses eaux usées (178.97 Ko)

Le contrat reconduit jusqu’en 2038 s’appuie sur la relation qui lie la ville, le comté, la communauté et Veolia depuis près de 20 ans

BOSTON, le 14 septembre 2017 – Le Honolulu Board of Water Supply (HBWS) reconduit son partenariat avec Veolia North America – West, LLC (Veolia) jusqu’en 2038. Le nouveau contrat, qui a pris effet le 1er juillet 2017, se situe dans le prolongement de l’accord initial, offrant un certain nombre d’avantages économiques et environnementaux aux contribuables, aux entreprises et aux industries se trouvant à proximité et autour de l’usine de recyclage des eaux usées d’Honouliuli.
 
La ville et le comté d’Honolulu ont fait appel à Veolia en 1998 pour construire et exploiter l’usine de recyclage. L’installation a été conçue pour traiter 13 millions de gallons d’eaux usées en vue de produire 12 millions de gallons d’eau recyclée destinés à être réutilisés de façon bénéfique. L’installation est la plus vaste usine de ce type dans les îles hawaïennes et utilise des technologies de pointe pour traiter les effluents secondaires autrefois rejetés dans l’Océan Pacifique.
 
Les procédés utilisés produisent deux types d’eau de qualité différente : une eau de haute pureté issue de l’osmose inverse (OI), qui est vendue aux industriels pour la production d’électricité et le raffinage du pétrole dans la zone industrielle Campbell Insdustrial Park qui se trouve à proximité, et une eau « R1 » utilisée pour irriguer les terrains de golf et les aires communales des lotissements se trouvant à proximité, notamment la ville florissante de Kapolei.
En destinant cet approvisionnement en eau non potable aux industries qui peuvent l’utiliser, la communauté préserve ses ressources limitées en eau potable. Le traitement rigoureux et la réutilisation des eaux usées présentent un avantage durable pour les contribuables, la ville, l’environnement et un certain nombre d’entreprises qui bénéficieront d’un approvisionnement garanti en eau de qualité.  
« L’environnement, nos contribuables et les entreprises et industries locales ont pu mesurer les avantages de ce partenariat de longue durée avec Veolia, » a déclaré Barry Usagawa, Administrateur du programme au sein de la Division des ressources en eau du HBWS. « La reconduction de ce contrat nous permet à la fois de continuer à protéger nos précieuses ressources en eau et de conserver notre statut de chef de file dans le domaine de l’environnement, en apportant la preuve que la créativité et la gestion des ressources peuvent être bénéfiques pour tous. »
 
Le contrat initial conclu avec Veolia a permis à la ville et au comté d’atteindre l’objectif fixé dans le décret fédéral signé en 1995 avec l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (U.S. EPA), de répartir les coûts de construction et de mobilisation sur la durée de l’accord et d’économiser près de 35 millions de dollars. Les clients industriels, qui utilisent l’eau recyclée, réalisent des économies de coûts considérables en réduisant les coûts d’exploitation de produits chimiques et de main d’œuvre.
 
« Ce renouvellement de contrat réaffirme notre mission en tant que prestataire de services environnementaux et gestionnaire de ressources naturelles précieuses et nous sommes ravis de poursuivre ce partenariat bénéfique avec la ville et le comté, » a déclaré John Gibson, Président et Chef de l’exploitation de l’Activité Municipale et Commerciale de Veolia. « Notre équipe et notre compagnie continuent d’œuvrer jour après jour en faveur de l’économie circulaire en appuyant les efforts d’Honolulu pour promouvoir l’utilisation, la réutilisation et le recyclage de l’eau et de l’énergie, et la création de valeur ajoutée. »
 
L’économie circulaire est fondée sur l’éco-conception et la réduction des matières résiduelles par la réutilisation et le recyclage de tout ce qui est produit. À Honolulu, cette infrastructure essentielle et cette approche visionnaire permettent à la communauté alentour de croître sans manquer d’eau potable et de faire face à d’éventuelles pénuries causées par les changements climatiques.
Le HWRF a reçu en 2003 un Prix pour sa « contribution exceptionnelle à l’utilisation durable de l’eau » par l’association WateReuse. Le projet a également été récompensé par la U.S. Conference of Mayors qui lui a décerné le prix de « Réalisation exceptionnelle ».
Le Groupe Veolia est le numéro un mondial de la gestion de ressources optimisée. Avec plus de 163 000 employés à travers le monde, le Groupe conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, la gestion des matières résiduelles et la gestion énergétique, participant au développement durable des communautés et des industries. Grâce à ses trois cœurs de métier complémentaires, Veolia contribue à développer l’accès aux ressources, préserver les ressources disponibles et les renouveler. En 2016, le groupe Veolia a desservi 100 millions de personnes en eau potable et raccordé 61 millions d’habitants en assainissement, produit 54 millions de mégawatt heures d’énergie et transformé 30 millions de tonnes de matières résiduelles en nouvelles matières et en énergie. Veolia Environnement (cotée sur Euronext Paris : VIE) affichait un chiffre d’affaires consolidé de 24,39 milliards d’euros (25,7 milliards de dollars) en 2016. www.veolia.co